Un INTRUS qui glace tout, un MERCI bien senti, et des VŒUX intemporels: Partie 2 – gratitude et voeux

Mes voeux
Longuement marinés dans la tendresse, l’amour, l’attention, le ‘’caring’’, les voeux des fêtes qui n’ont pu être livrés sont encore tous chauds et tombent à point, avec la fête de..simplement de ce précieux moment, là, maintenant..

Mais je vous sers d’abord un MERCI, comme entrée:
Merci pour votre patience,
Et désolée pour tous les instants, les cartes, les présents manqués;
Merci pour vos attentions, pour l’amour, l’amitié,
pour votre soutien si précieux qui me gardent en vie
et m’aident à apprendre à m’adapter à mon rythme toujours plus lent…
Merci de pas trop m’en vouloir d’être devenue plate, avec si peu d’énergie…
merci pour votre compréhension de ne parfois plus pouvoir vous suivre,
Même s’il m’arrive encore de rêver que ça pourrait donc être chouette…(avec mes yeux d’avant, et oubliant pour un instant ma nouvelle réalité: lire ici cette fatigue/faiblesse qui complique tout, (faisant souvent pour moi disparaître le plaisir, là où avant je pouvais le trouver …) et qui est tellement difficile à comprendre d’un point de vue extérieur. Et même du mien ! Je ne m’y habitue pas encore et ne m’y habituerai peut-être jamais.

***

Alors mes VŒUX :

Je nous souhaite tellement d’apprendre à pas se battre ou se laisser abattre par cette fatigue extrême ou tout autre soubresaut de notre corps ou de notre planète.
Mais plutôt d’apprendre à l’écouter..
Je nous souhaite d’oser croire que ce que l’on perçoit comme une menace ou un défi majeur est peut-être une invitation à changer (ne serait-ce que notre regard), à la gratitude, à croire à un meilleur
qui peut sembler impossible, qui fait peur !

Je nous souhaite de trouver la magie derrière les étincelles, de voir en dessous de ce qui brille et saute aux yeux.
C’est souvent là qu’elle se cache..
Puissions-nous goûter joie et paix dans la simple présence, dans les petites choses comme s’arrêter pour sourire et vraiment regarder dans les yeux celle/celui que je rencontre ; regarder le ciel, les étoiles; voir l’immense cadeau qu’est notre planète;
et oser croire que la Vie peut passer à travers nos faiblesses, et tout autre défi (même une pandémie mondiale !).

Oui oui, croire que la Vie est plus forte que tout…et lui donner un coup de main !   

Bonne et heureuse année ..et bon moment présent !
❤️

***

′′ Atteindre l’inconnu à travers un long, immense et raisonné désarrangement de tous les sens ′′

— »Lettres du voyant » (cartas del vidente) de Arthur Rimbaud-1871 | Ph Ben Zank

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s